Politique

Guinée: plusieurs morts et blessés dans heurts entre manifestants et forces armées

Guinée: plusieurs morts et blessés dans heurts entre manifestants et forces armées

L’opposition guinéenne a rendu public un communiqué au soir du double scrutin législatif et référendaire de ce dimanche 22 mars. Dans la note, elle fait état d’au moins dix morts et plusieurs blessés dans des violences entre forces de l’ordre et manifestants.

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a dressé le bilan des heurts qui ont marqué le double scrutin de ce dimanche. Dans son communiqué, Abdourhamane Sanoh et cie ont évoqué au moins dix morts et plusieurs blessés par balle. A les en croire, des forces de défense et de sécurité ont tiré des contestataires dans différentes régions du pays. L’opposition qui boycott le vote appelle les guinéens à poursuivre les manifestations jusqu’au lundi et mardi prochain.

Evoquant un « simulacre d’élection« , les leaders de l’opposition ont également dénoncé le coup de force du président Condé qu’il assimile à un coup d’Etat constitutionnel. A partir du lundi, le but des manifestations est de chasser du pouvoir Alpha Condé âgé 82 ans. On l’accuse de vouloir modifier la constitution pour se maintenir au pouvoir en violation de la constitution de 2010 en vigueur dans le pays.