Politique

Guerre contre Boko Haram: le Tchad lance sa contre-offensive dénommée «colère de Boma»

Guerre contre Boko Haram: le Tchad lance sa contre-offensive dénommée «colère de Boma»

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme en particulier livrée à la secte Boko Haram, l’armée tchadienne a lancé, ce lundi dans les îles du Lac Tchad, l’opération « colère de Boma » contre les djihadistes de Boko Haram, a indiqué l’Agence de presse africaine (APA).

Cette opération est sous la coordination directe du chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby qui a revêtu ta tunique militaire arborant ses cinq étoiles de général des armées.

« Nous avons lancé l’opération colère de Boma. Nous devons vaincre le terrorisme pour permettre à nos populations et surtout celles du Lac Tchad de vivre dans la paix. C’est tout le sens du combat que mènent nos vaillants soldats contre les illuminés de Boko Haram », a déclaré Idriss Déby, sous une tente installée à quelques kilomètres de la zone des combats.

Idriss Déby en véritable chef de guerre

L’opération « colère de Boma » porte le nom de la localité attaquée fin mars par des éléments de Boko Haram et qui a fait une centaine des morts dans le rang de l’armée tchadienne. Le président Idriss Déby Itno a subdivisé la zone en plusieurs secteurs, avec une offensive terrestre, aérienne et fluviale contre Boko Haram. Celle-ci est imminente, après six jours de préparation.

Au cours de la journée de dimanche, Idriss Déby a effectué une visite de supervision des postes avancés des forces de défense et de sécurité aux confins du Lac-Tchad.

Les services de l’Etat-major des Armées affirment que d’importants soldats sont déployés dans la zone lacustre située à 5 Km de la position ennemie.

Après la zone de Kaïga-Kindjiria, le président de la République s’est rendu à Nguiguini où les mêmes instructions et plan de guerre ont été fournis aux chefs militaires tchadiens.