Politique

Frontières : le Cameroun et le Congo signent un mémorandum d'entente pour la démarcation de 460 km de frontière commune

Frontières : le Cameroun et le Congo signent un mémorandum d'entente pour la démarcation de 460 km de frontière commune

C’est au terme de la 3e rencontre tenue entre les ministres de l’administration territoriale des deux pays sur la question à Douala.

Le mémorandum d’entente vise à faciliter une démarcation claire et légale de la frontière commune entre les deux Etats. Il s’agira d’ici 2021 de remplacer des bornes le long de la frontière terrestre et fluviale.Cette résolution intervient au terme de trois jours de travaux de la 3e rencontre de la Commission technique mixte de démarcation de la frontière Cameroun- Congo tenue du 19 au 22 février 2020 à Douala.
« Comme nous le savons tous, notre frontière est délimitée par la convention franco-allemande du 18 avril 1908. La présente rencontre a pour but de clarifier les points de passage de notre frontière commune au niveau des cours d’eau », a expliqué Paul Atanga Nji, ministre de l’administration territoriale.

Soutenu par le GIZ, organisme de la coopération allemande, ce projet de démarcation vise à faire de cette frontière commune des espaces de développement. Pour le ministre congolais de l’intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou, la frontière ne doit plus être « une ligne de séparation entre nos Etats mais une zone d’échanges et de partage ».