Politique

Crise anglophone: Emmanuel Macron déterminé à mettre "un maximum de pression" sur Paul Biya "pour que cette situation cesse"

Crise anglophone: Emmanuel Macron déterminé à mettre

Le président Emmanuel Macron promet de s’engager pour une solution dans les régions anglophones. C’est ce samedi à l’ouverture du Salon de l’Agriculture à Paris que le chef de l’État a répondu à une interpellation d’un activiste de la Brigade anti-sardinard (Bas).

Le président français a ainsi promis d’appeler le président Biya dès la semaine prochaine. Et il va s’entretenir avec lui sur la crise anglophones et les atrocités. « Je vais appeler la semaine prochaine le président Biya et on mettra un maximum de pression pour que cette situation cesse », a indiqué Emmanuel Macron.

Sur la récente actualité relative aux violences à Ngarbuh, dans le Nord-Ouest, le président français a dit être « totalement au courant et totalement impliqué sur les violences qui se passent au Cameroun et qui sont intolérables ». Par ailleurs Emmanuel Macron promet de faire « le maximum » pour cesser les violations des droits humains.

Aussi, Macron a révélé « avoir mis « la pression sur Paul Biya pour qu’il traite le sujet de la zone anglophone et ses opposants ».

Selon les Nations Unies, la tuerie de Ngarbuh dans le Nord-Ouest a fait 22 morts. C’est le 14 février que les violences ont eu lieu.