Politique

Coronavirus : Etonde Etonde «nous devons passer à un confinement à l'italienne»

Coronavirus : Etonde Etonde «nous devons passer à un confinement à l'italienne»

L’ancien candidat recalé de la présidentielle de 2018 Etonde Etonde, affirme que les mesures de limitation d’activité en groupes massifs et celles sanitaires sont dépassées, au vu de la situation actuelle du Cameroun.

Pour l’ancien candidat recalé de la présidentielle de 2018 Etonde Etonde, le Cameroun doit prendre des mesures plus drastiques encore. Le président des Dreamers pense que celles qui ont été prises par le gouvernement doivent être revues.  

«Les phases de propagation évoluent et, par conséquent, les scénarios de réponse s’adaptent. Jusqu’à présent, nous étions dans une phase de limitation d’activité en groupes massifs et des petites mesures sanitaires. Actuellement l’État doit penser au confinement renforcé. Toujours en suivant les critères de ceux qui ont le plus de connaissances sur les épidémies et les pandémies comme OMS et la Chine. Notre mission et notre détermination sont maximales: protéger les Camerounais et vaincre le virus. Il est temps de penser à l’activation du mécanisme constitutionnel de l’état d’alarme», déclare Etonde Etonde. 

En fait Etonde Etonde milite pour un confinement général de la population camerounaise. Il indique être conscient des conséquences qu’une telle mesure peut avoir. Aussi, il fait un certain nombre de propositions qui viseront à soutenir entre autres les ménages, les travailleurs, les familles vulnérables. 

«Il y aura quatre groupes de mesures: les ménages et les familles une aide financière directe pour chaque Camerounais afin de tenir le temps d’une bonne quarantaine. Soutien aux travailleurs, travailleurs indépendants, employeurs, familles et groupes les plus vulnérables. Appui à la flexibilité des mécanismes temporaires d’ajustement de l’activité pour éviter les licenciements, Soutien à l’activité économique et aux entreprises pour garantir la liquidité face aux difficultés transitoires du fait de l’urgence économique DÉRIVÉE DU coronavirus. Et, bien sûr, pour soutenir le corps médical contre le coronavirus en leur donnant des moyens techniques financiers. L’application stricte des mesures de confinement, permettra de trouver les masques médicaux, pour protéger le corps médical composé de ces braves hommes et femmes dont je salue la bravoure tout en leur rendant hommage, qui donne de leur vie tous les jours en prenant des risques énormes.Il faudra même allé jusqu’à réquisitionner les marques pour les mettre à leur disposition...», propose Etonde Etonde.