Politique

Congo-Carnet noir: l'ancien président Jacques Yhombi Opango décède du covid-19

Congo-Carnet noir: l'ancien président Jacques Yhombi Opango décède du covid-19
Jacques Yhombi Opango, ancien président congolais est décédé lundi 30 mars en France. Selon sa famille, l’ex-dirigeant est mort de l’épidémie du coronavirus.
Le coronavirus a endeuillé le Congo Brazzaville. Ce lundi, c’est l’ancien président Jacques Joachim Yhombi Opango qui décède de la pandémie. « Mon père, l’ancien président Yhombi Opango, est mort ce lundi après-midi à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine près de Paris. Il a été bien victime du Coronavirus« , a déclaré au téléphone à l’AFP son fils, Jean-Jacques Yhombi Opango.
Au Congo, l’information a également été confirmée par la télévision nationale. Selon sa famille, l’état de santé de l’ex-chef d’Etat de 81 ans s’est dégradé ces dernières années, l’obligeant à se rendre fréquemment en France pour ses soins. Officier de l’armée, Jacques Yhombi Opango a pris le pouvoir juste après l’assassinat du président Marien Ngouabi en 1977.
Il fut évincé à son tour par l’actuel président Dénis Sassou Nguesso qui cumule des décennies à la tête du Congo. Pour poursuivre son combat politique, il fonda le Rassemblement pour la démocratie et le développement (RDD) et participe à la présidentielle de 1992. En position de faisait de roi, il se rallie au président Pascal Lissouba dont il devient le Premier ministre entre 1994 et 1996. C’est une grande figure politique que le pays vient de perdre alors que d’intense débats se mènent sur une nouvelle candidature de Sassou Nguesso.