Politique

Collecte de Fonds : La réponse d'un militant du PCRN à Grégoire Owona

Collecte de Fonds : La réponse d'un militant du PCRN à Grégoire Owona

Sur sa page Facebook officiel, le membre du comité central du RDPC a entre autres interpellé Nourane Fotsing sur « l’illégalité républicaine » dont elle s’est rendue coupable en invitant les Camerounais à contribuer  en marge de l’action initiée par le Président de la République  

Une interpellation qui n’a pas été du goût des camarades de parti de la députée du Wouri Est. D’où cette lettre ouverte  

« Bonsoir Mr le ministre, ayant pris acte de votre courroux quant à l'initiative de l'honorable Nourane Epse. Fotsing, nous restons quelque peu sans voix.

Vu les dispositions de Loi 2019/024 du 24 décembre 2019 portant code général des collectivités territoriales décentralisées en ses
Article 2(2)
Article 5(1)(2)
Article 6(1)(2)

Ne pensez-vous pas qu'une riposte locale puisse être un facteur pertinent pouvant conduire au ralentissement de cette pandémie voire à son éradication ?

Prière de nous indiquer le gain d'un refus catégorique d'une initiative comme celle-là. Alors que l'administration centrale peine aujourd'hui à se faire entendre.

Et si vous misiez plutôt sur des initiatives locales à travers des élus locaux en synergie avec l'administration centrale pour une action coordonnée?

Nous pensons qu'une gestion de cette pandémie planifiée sur l'initiative locale n'aura que de meilleurs résultats

Nous avons besoin d'élus locaux dynamiques, aptes sur le terrain et faisant valoir leur mandat

Vous conviendrez avec nous qu'il devient plus que nécessaire d'éviter pour une fois de centraliser les prises de décisions Vous(administration centrale ) risquez être débordée et peinée, le Ministre de La Santé est un Soldat à La Blouse Blanche très Persévérant au combat face à cette pandémie

Mais chaque jour un peu plus on sent le poids de cette tâche sur ses épaules. Alors soufflez un peu, décentralisez les efforts, permettez que ces élus soient également le rempart du peuple camerounais sous le pilotage de l'administration

Les élus locaux ont de la ressource et vous pouvez le constater avec la dynamique engrangée par cette dame certes du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale mais avant tout un député de la nation.

N'empêchez pas à ces élus d'agir vous risquez condamner tout un peuple qui se bat sans connaissance réelle du danger qui prévaut ».

Un appel qui trouve un écho favorable au sein d’une certaine tranche de la population qui avance comme prétexte, le flou qui a régné quant à la gestion des fonds précédents alors que tous, ou presque avaient souscrits aux appels de cœur lancé par le Président de la République.

N.R.M