Politique

Cabral Libii réagit sur le projet de loi anti-tribalisme

Cabral Libii réagit sur le projet de loi anti-tribalisme

Le président national du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), par AILLEURS Coordonnateur national du mouvement Onze Millions de Citoyen (OMC) s’est exprimé ce samedi 16 novembre 2019, sur sa page Facebook officielle à propos de projet de loi anti tribalisme déposé par le gouvernement sur la table des Députés.

Les députés ont reçu depuis mercredi dernier, le projet de loi modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 12 juillet 2016 portant Code pénal. Ce texte qui sera défendu par le ministre d’Etat, ministre de la Justice, garde des Sceaux devant la Commission des lois constitutionnelles, prévoit précisément la modification de l’article 241 du Code pénal. Cette disposition intègre désormais ce que le législateur appelle « Outrage à la tribu ».

Cette modification, à la lecture de l’exposé des motifs, s’est imposée au regard de la recrudescence des discours haineux à caractère tribaliste et communautariste dans l’espace public, particulièrement dans les réseaux sociaux. Ces écarts qui mettent en péril la paix, la sécurité et la cohésion nationale, pourraient être punis d’un emprisonnement d’un à deux ans et d’une amende de 300 000 F à trois millions de F.