Politique

Benjamin Zebaze : «si les gens avaient boycotté la cagnotte Kamto, ils seraient partout dans leurs médias en train de l'insulter»

Benjamin Zebaze : «si les gens avaient boycotté la cagnotte Kamto, ils seraient partout dans leurs médias en train de l'insulter»

Le Directeur de publication d’Ouest-Littoral affirme que la menace portée sur l’opération de collecte de fonds de Maurice Kamto, ne va que contribuer à la booster.

Le Directeur de publication d’Ouest-Littoral Benjamin Zebaze a réagi sur la demande de suspension de toute opération de collecte de fonds pour le coronavirus, initiée par des leaders des partis politiques. Cette demande a été formulée par le ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji qui a de ce fait produit un communiqué. Même si dans ce communiqué Atanga Nji ne cite pas explicitement le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), on sait que sa demande s’adresse au parti de Maurice Kamto. Etant donné que c’est le seul qui a mis en place une opération de collecte de fonds baptisée Survie Cameroun.

Pour Benjamin Zebaze, la sortie du Minat n’a pas lieu d’être. Parce que argumente-t-il, «si les gens avaient boycotté la cagnotte Kamto, ils seraient partout dans leurs médias entrain de l’insulter», écrit-il dans une publication partagée sur Facebook. Et de poursuivre «comme ils n’ont rien dans la tête, ils ne se rendent pas compte que leurs attaques contre l’initiative du patron du Mrc ne va que booster les collectes d’argent et surtout, les rendre encore plus ridicules. Où Paul Biya a-t-il trouvé des gens aussi peu outillés pour la fonction?».

Benjamin Zebaze pense qu’Atanga Nji est un ministre « médiocre ». Et ses agissements tendent à faire croire qu’il ne souhaite que voir les camerounais dans la rue. «On dirait qu’ils veulent que les Camerounais descendent dans la rue pour les massacrer et faciliter une passation de pouvoir de gré à gré, dans la confusion totale. Sinon, ce n’est pas possible d’être aussi médiocre», conclut-il.