Politique

Batouri : des jeunes réclament Joseph Nargaba comme maire

Batouri : des jeunes réclament Joseph Nargaba comme maire

Ils sont mécontens de la décision du comité central du RDPC qui a investi Auberlain Mbélessa au poste d’exécutif municipal de la Commune de Batouri en lieu et place, de leur candidat, le nommé Joseph Nargaba.

Ils sont descendus très tôt ce matin au centre urbain du chef lieu du département du département de la Kadey, ce 25 février 2020. Pancartes à la main, ils ne veulent s’opposent à la décision prise au terme de la concertation entre les conseillers municipaux élus aux couleurs du RDPC et le mandaire du Comité central, Gabriel Dodo Ndoké, hier 24 février 2020.

Après censensus, c’est le candidat Auberlain Mbélessa qui a été investi pour le poste maire titulaire. Il sera accompagné par Nargaba Joseph, Oyana Dong Nicole Épse Adjibolo, Begina Délors et Ahmadou Ahidjo respectivement aux postes de 1er, 2ème,3ème et 4ème adjoints au maire titulaire.

Mais juste après la concertation en interne au sein du RDPC, des voies de mécontentement se font entendre dans la Commune de Batouri. Les frustrés et indisciplinés du RDPC manipulent visiblement ce groupuscule de jeunes descendus dans la rue. Tout ceci passe bien avant la tenue de la session de plein droit des conseillers municipaux dont les travaux seront consacrés esssentiellement à l’élections du maire titulaire et ses adjoints.

Cette session inaugurale du mandat 2020-2025 sera présidée par le bureau d’âge, en présence du préfet du département de la Kadey, Rachèle Ngazang Épse Akono. Il faut noter que la commune de Batouri compte un total de 41 conseillers municipaux.

La pomme de la discorde

L’on a appris que le conseiller Joseph Nargaba est issu de la tribu Gbwako, qui se reclame autochtone de la commune locale. Ces autochtones n’acceptent que la commune soit dirigée par un Kako. Selon nos sources, le conseiller Joseph Nargaba menace de démissionner du poste de 1er adjoint au maire obtenu au terme de plusieurs heures de tractations avec Mme Adjibolo Nicole. Ce dernier veut tenter un passage en force pour boycoter la consigne de vote du RDPC et se hisser à la tête de la Commune de Batouri devant l’autorité préfectorale. S’en sortira-t-il?