Politique

Banda Kani accuse Cabral Libii d'avoir trahi sa génération

Banda Kani accuse Cabral Libii d'avoir trahi sa génération

D’après l’homme politique, le président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale supplie les occidentaux de l’adouber.

Cabral Libii et Banda Kani sont deux hommes politiques camerounais qui ne s’apprécient guère. C’est rarement si l’un parle du bien de l’autre.  Ce vendredi, sur une chaine radio de la ville de Douala, le président du Nouveau mouvement populaire(NMP) accuse Libii d’avoir trahi sa génération.

Le combat de sa génération

« Vaut mieux se taire que de dire des bêtises sur le  FCFA. Quand on n’a pas mené le combat de sa génération, on doit avoir honte. Ce monsieur a trahi le combat de sa génération, vaut mieux qu’il se taise que de débiter les bêtises. Tout le monde sait qu’il supplie les occidentaux de l’adouber », a déclaré  le président du NMP.

Homme à la grosse gueule, Banda Kani rappelle qu’il y a des africains qui ont le complexe du blanc. « Il y a des afro occidentalisés qui sont noirs de peau et blancs d’esprit. On les retrouve dans toutes les souches, c’est une puissante galaxie. Mais il y a des Africains qui se sont battus et qui se battent pour garder l’Afrique forte. Dans ce sens, on ne peut pas dire que les Africains sont responsables de leur propre galère », pense-t-il.

Les présidents dictateurs en Afrique

Selon l’homme politique,   il n’y a aucun président dictateur en Afrique. Bien au contraire les chefs d’Etat africains œuvrent pour le bien-être de leurs populations. Illustration : « Alpha Condé a dit non à l’ECO et c’est un acte fort. Le bilan d’Alpha Condé en 10 ans est l’un des meilleurs bilans de la nouvelle génération qu’on puisse avoir. En Guinée Conakry l’opposition a un statut »,  affirme Banda Kani.

En rappel, Banda Kani, n’a rien lors du double scrutin de février dernier. La mairie de Douala 2e qui convoitait fut remportée par le RDPC pour cette mandature. Son parti le NMP ne peut même pas siéger au conseil municipal.