Politique

Après l'annulation de ses élections à Foumbot et Koutaba, l'Udc saisi la Cour Suprême

Après l'annulation de ses élections à Foumbot et Koutaba, l'Udc saisi la Cour Suprême

Le parti d’Adamou Ndam Njoya vient de publier une réaction musclée à cet effet.

L’Udc le parti d’Adamou Ndam Njoya est fâché contre l’annulation de ses élections dans la commune de Foumbot et celle de Koutaba. On se souvient que le 24 mars 2020, le Tribunal Administratif de Bafoussam annule les élections dans plusieurs circonscriptions de l’Ouest. Le parti est très fâché contre cette mesure il vient d’ailleurs de saisir le la Cour suprême.

« L’Udc, le gros perdant, a immédiatement annoncé qu’il a saisi la chambre administrative de la Cour Suprême pour contester les sentences rendues à Bafoussam. Les avocats de l’Udc ont donc monté un dossier à ce jour pour saisir la chambre administrative de la Cour Suprême qui a le droit de corriger ce jugement fait par le juge administratif de l’Ouest à Bafoussam », indique un communiqué publié par l’instance du parti.

Abdoulaye Laziz Nchare

Le parti donne tout son espoir à la Cour Suprême. « C’est notre conviction que les juges de la Cour Suprême casseront ce verdict et rendront justice à nos électeurs au bord de la révolte populaire, évitant ainsi à notre pays la perte de temps et le gaspillage inutile des ressources qui peuvent être mieux déployées dans contexte sanitaire actuel et être utilisées pour sauver des vies humaines au lieu du show honteux que ces responsables du Rdpc veulent s’offrir auprès d’un électorat qui leur a désormais tourné le dos », lit-on dans le communiqué.

Selon un cadre du parti, l’Udc va sorti vainqueur ce bras de fer, « car la vérité, le droit et les électeurs sont en sa faveur et Dieu est avec nous parce qu’Il est vérité. Ne cédons donc pas à la violence là où nous sommes d’ailleurs surs de gagner dans les urnes», réagit Abdoulaye Laziz Nchare.