Politique

Albert Dzongang s'érige en bouclier de Maurice Kamto: "Avant de l'atteindre ils doivent d'abord nous traverser"

Albert Dzongang s'érige en bouclier de Maurice Kamto:

Albert Dzongang et Maurice Kamto, c’est à la vie, à la mort.  En tout cas c’est le sens des propos de Albert Dzongang, un des lieutenants de Maurice Kamto.

Présent au côtés du président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), à Montreal, comme Penda Ekoka, Albert Dzongang a revendiqué un rôle majeur dans la défense de Maurice Kamto.

« Il y’en a qui chassent les rats, d’autres les singes, tandis que notre grand guerrier chasse le lion » a t-il commencé. « Dans l’équipe il y’a des attaquants virevoltants comme les Penda Ekoka, des milieux de terrain intelligents comme les Fogue, mais en défense il y’a les tacleurs comme les nous, bien sûr le marqueur de penalty est en pointe (Maurice Kamto) », a dit Albert Dzongang.

L’ancien député du RDPC soutient qu’aujourd’hui pour atteindre Maurice Kamto, il faudra au préalable passer sur eux, ses lieutenants. « Kamto dit qu’il peut tomber, mais sachez que le chef ne meurt jamais avant les notables, donc avant de l’atteindre ils doivent d’abord nous traverser », a dit Albert Dzongang.

Maurice Kamto et ses lieutenants poursuivent leur tournée internationale. Actuellement ils se trouvent au Canada, à Montreal. Le professeur Maurice Kamto y a donné une conférence sur le “Le droit international et la décolonisation inachevée ».