Politique

Affaire Boycott des élections : Me Alice Nkom répond à Atanga Nji

Affaire Boycott des élections : Me Alice Nkom répond à Atanga Nji

Invité de la matinale de radio Balafon ce mardi 14 janvier 2020, l’Avocate Me Alice Nkom s’est prononcé sur la sortie de Paul Atanga Nji sur les appels incessants au boycott du double scrutin municipal et législatif de février prochain.

Paul Atanga Nji invite les camerounais aux urnes le 9 février prochain

« Les gens doivent aller aux élections, le Président de la République l’a dit. En allant aux élections, chacun d’entre nous participe à la construction de notre pays. Prêcher le boycott, c’est être anticonstitutionnel. Et je leur dis, si vous ne voulez pas aller aux élections, vous êtes libres. Mais ce que nous n’allons pas accepter, c’est d’empêcher les autres d’aller voter. Nous prendrons des dispositions nécessaires pour qu’il y ait des élections partout dans le calme, la transparence et la sérénité », a déclaré le Minat lors de la cérémonie d’ouverture de la première conférence semestrielle des gouverneurs de région.

Me Alice Nkom prône le boycott

Me Alice Nkom ne semble pas être influencé par le discours du patron du commandement territorial et appelle au boycott des élections du 9 février 2020. « Je n'irai pas voter et je vais prôner le BOYCOTT, Atanga Nji n'a qu'à venir m'arrêter », réagit Me Alice NKOM sur radio Balafon ce matin.

Le Minat a rassuré au cours de la conférence de presse que toutes les mesures ont été prises pour que les élections se tiennent bien dans l’ensemble du territoire national, en occurrence les régions du NOSO.