International

Transparency International dévoile le pays le plus corrompu au monde

Transparency International dévoile le pays le plus corrompu au monde

La Somalie est toujours classée comme le pays le plus corrompu du monde, selon l’indice de perception de la corruption (IPC) 2019 qui vient d’être publié, rapporte la BBC.

L’indice est publié chaque année par Transparency International (TI) et évalue les niveaux perçus de corruption dans le secteur public dans 180 pays. Selon TI, l’état de droit médiocre du pays a créé de la place pour tout, de la «petite corruption à la corruption politique de haut niveau». Cette année, la Somalie se prépare à tenir son premier vote en plus de 50 ans.

Le pays d’Afrique de l’Est a été ravagé par une guerre civile qui a duré des décennies et, plus récemment, par des attaques de groupes militants islamistes. Transparency International a appelé à la création de structures de « responsabilité politique pour faciliter les mécanismes de lutte contre la corruption ».

Dans le passé, le gouvernement somalien a rejeté les mauvais classements similaires de l’IPC comme étant « peu fiables et mensongers ». Le ministre des Finances du pays, Abdirahman Duale Beyle, a déjà menacé de poursuivre Transparency International. Le pays a récemment progressé dans les discussions avec le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale sur l’allègement de la dette.