International

Tchad: 52 militaires tués dans l'offensive contre Boko Haram près du Lac Tchad

Tchad: 52 militaires tués dans l'offensive contre Boko Haram près du Lac Tchad

Selon le porte-parole de l’armée tchadienne, 52 militaires ont été tués dans le Lac Tchad dans une offensive contre le groupe djihadiste nigérian Boko Haram.

Ce jeudi 9 avril, le porte-parole de l’armée, le colonel Azem Bermendoa Agouna a annoncé que 52 soldats tchadiens ont été tués dans une opération contre le groupe Boko Haram. Au micro de l’AFP, il a également confirmé que l’armée a neutralisé un millier de terroristes et saisi d’importants matériels.

Après l’attaque meurtrière qui a coûté la vie à une centaine de soldats tchadiens dans la nuit du dimanche au lundi 23 mars, le président Idriss Déby Itno avait lancé une contre-offensive pour le sang de ses compatriotes versé. Le groupe Boko Haram, actif au Nigéria, au Tchad et dans d’autres pays de la région s’attaque souvent aux civils et aux forces de défense et de sécurité. Il a occasionné le déplacements de nombreux foyers qui vivent aujourd’hui dans les camps de réfugiés.