International

Soudan : tirs nourris dans la capitale Khartoum

Soudan : tirs nourris dans la capitale Khartoum

Des tirs nourris ont éclaté dans la capitale soudanaise alors que les agents des services de sécurité tant redoutés du pays ont rejeté la compensation financière offerte dans le cadre d’un plan de restructuration proposé par les nouvelles autorités.

Des tirs ont éclaté mardi dans certaines bases de la Direction des services généraux de renseignement, anciennement connu sous le nom de National Intelligence and Security Service (NISS), le puissant bras de sécurité de l’autocrate islamiste de longue date Omar al-Bashir, dans le quartier chic de Riyad à Khartoum Nord, selon des témoins.

Les hommes armés appartiennent à une unité d’opérations, maintenant dissoute, qui sont en colère après avoir reçu l’ordre de prendre leur retraite ou de rejoindre les Forces de soutien rapide. Après de longs mois de manifestation après l’éviction de Bashir, le Soudan a enfin un gouvernement de transition qui essaie de mettre fin changer l’ancien système.