International

Soudan : les avoirs du parti de El Béchir saisis par les nouvelles autorités

Soudan : les avoirs du parti de El Béchir saisis par les nouvelles autorités

Le Soudan a saisi les avoirs du parti désormais dissous du président Omar el-Béchir, a déclaré un haut responsable du conseil souverain du pays, rapporté par Reuters.

Les actifs du Parti du Congrès national (NCP) ont été saisis en vertu d’une loi qui a été adoptée en novembre et a ordonné la dissolution du parti. La mise en œuvre de la loi est largement considérée comme un test de la mesure dans laquelle les autorités de transition du Soudan sont disposées ou en mesure d’aller démanteler le système mis en place par Béchir, qui a été évincé en avril après près de trois décennies au pouvoir.

Les avoirs de quatre chaînes de télévision et journaux privés ont été gelés, mais ils ont le droit de faire appel, a déclaré Mohamed al-Faki, un membre du conseil souverain qui est également chef adjoint d’un comité juridique évaluant les avoirs du PCN. « Ces institutions ont été financées par des fonds publics et nous voulons rendre l’argent au peuple soudanais », a-t-il déclaré mardi lors d’une conférence de presse.

Le rédacteur en chef du journal Al-Sudani, l’un des médias dont les avoirs ont été gelés, a démenti les accusations  «Nous n’avons reçu de fonds de personne. Ils visent le journal et la liberté de la presse », a déclaré le rédacteur en chef, Diaeldin Belal cité par Reuters.