International

Rwanda: l'absence du chef de la diplomatie et un ex commandant alimente les rumeurs

Rwanda: l'absence du chef de la diplomatie et un ex commandant alimente les rumeurs
L'absence de plusieurs semaines du ministre des Affaires étrangères, Richard Sezibera et de l'ex commandant dans l'armée, Emmanuel Ndahiro alimentent le rumeurs.

Les supputations vont bon train dans le pays.

Pourtant très actif sur les réseaux sociaux, Richard Sezibera n'avait pas tweeté entre le 14 juillet et le 25 août.

Richard Sezibera lui-même a fini par sortir de son silence pour dénoncer sur Twitter des "théoriciens du complot".
Avant lui, une source officieuse au sein du gouvernement rwandais soutenait que le ministre Richard Sezibera était simplement malade, dénonçant des théories conspirationnistes.

Sa longue absence s'ajoute à cette autre disparition signalée par des opposants. Celle de Emmanuel Ndahiro, ancien commandant dans l'armée rwandaise. Ce dernier n'a pas été vu depuis plusieurs semaines.

C'est David Himbara, l'ancien conseiller du Président Kagame qui a été la première personne à donner l'alerte.

Le chercheur Filip Reyntiens interrogé sur une radio internationale, explique que cette situation est symptomatique de deux phénomènes.

Premièrement : l'exclusion de certains supporters de premier rang et de première heure de Paul Kagame, deuxièmement : l'opposition dans sa stratégie de créer un dialogue avec le FPR, fait courir des rumeurs et des spéculations.