International

Présidentielles aux Etats-Unis : Les énergies renouvelables tiennent une place importante dans le programme de Joe Biden

Présidentielles aux Etats-Unis : Les énergies renouvelables tiennent une place importante dans le programme de Joe Biden

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine de novembre prochain a promis ce mardi d’investir massivement dans les énergies renouvelables.

C’est, selon lui, un secteur qui mobilisera « des millions d’emplois » aux Etats-Unis. Il a donc l’ambition d’arriver à une production électrique propre en seulement 15 ans.

« Nous allons faire des investissements historiques », a assuré le candidat démocrate, qui se veut le champion de la lutte contre le changement climatique face à Donald Trump pour l’emporter lors de l’élection du 3 novembre.

Quand l’actuel locataire de la Maison-Blanche « pense au changement climatique, le seul mot auquel il pense est un canular. Quand je pense au changement climatique, je pense emplois. Des emplois syndiqués bien payés qui vont mettre les Américains au travail », a lancé Joe Biden dans son fief de Wilmington dans le Delaware.

Ce plan climat prévoit notamment un programme de construction de logements à basse consommation d’énergie, des incitations à l’achat de véhicules électriques fabriqués aux Etats – Unis,  ou le passage de la flotte gouvernementale à des véhicules électriques. « Ces investissements sont du gagnant-gagnant pour ce pays, en créant des emplois, en réduisant les coûts énergétiques et en protégeant notre climat », a-t-il promis. Selon lui, « transformer le secteur électrique américain pour produire du courant sans pollution carbone (…) sera le plus grand pourvoyeur de créations d’emplois et de compétitivité économique du XXIe siècle ».

Biden promet le retour au sein de l’Accord de Paris

L’ancien vice-président a de nouveau promis le retour des Etats-Unis au sein de l’Accord de Paris pour le climat, dont Donald Trump s’est retiré en 2017, avec en point de mire la fin des émissions carbone d’ici à 2050. Au total, les investissements publics se monteront à 2.000 milliards de dollars sur quatre ans, selon les documents de campagne du candidat.

Avec ce plan ambitieux, plus agressif que son programme présenté aux primaires démocrate, le candidat centriste espère satisfaire l’aile progressiste du parti, dont il a besoin pour remporter la présidentielle. Il s’en est aussi pris au président Trump, qui mise sur les énergies fossiles comme le pétrole.

La semaine dernière, Joe Biden avait dévoilé un gigantesque plan de 700 milliards de dollars pour relancer l’économie américaine après la crise du coronavirus. Mais, s’il est en tête des sondages nationaux, Joe Biden est à la traîne dans le secteur économique où Donald Trump est jugé plus apte par les électeurs.

 

N.R.M