International

Plus de 50 morts dans l'effondrement d'une mine en RDC

Plus de 50 morts dans l'effondrement d'une mine en RDC

Les autorités locales de l’est de la république démocratique du Congo ont indiqué que plus de 50 personnes seraient mortes après l’effondrement d’une mine d’or, à la suite de pluies torrentielles

L’accident de la mine de fortune s’est produit vendredi dans la ville de Kamituga, dans la province du Sud-Kivu. Selon un rapport de l’AFP, le gouverneur de la province Theo Ngwabidje Kasi a déploré «la mort tragique de 50 personnes, pour la plupart jeunes». Cependant, le maire de Kamituga, Alexandre Bundya, a déclaré: «nous ne sommes pas encore sûrs du nombre exact» de victimes. Un habitant local qui se trouvait sur les lieux, Jean Nondo, a déclaré à l’AFP que «selon des témoins, il y a plus de 50 morts. Il n’y a qu’un seul survivant.

Il a indiqué qu’une rivière près de la mine avait été inondée après des pluies torrentielles. «L’eau est entrée dans les trois tunnels. Lorsque les gens ont essayé de sortir, il n’y avait aucun moyen car l’eau coulait fortement, avec une pression élevée », a-t-il déclaré. Le maire Bundya a blâmé «l’affaissement du sol causé par des pluies torrentielles» pour l’accident. Il a décrété une période de deuil de deux jours et a appelé les résidents locaux à aider à extraire les corps du sol. Les accidents dans les mines de fortune de la RD du Congo sont monnaie courante et sont souvent mortels. Beaucoup de ces mines se trouvent dans des régions éloignées, ce qui signifie que les accidents sont sous-déclarés.