International

Nigeria : Une fausse représentante d'Onu-Femmes démasquée et mise aux arrêts en Espagne

Nigeria : Une fausse représentante d'Onu-Femmes démasquée et mise aux arrêts en Espagne

La fausse représentante de l’organisation des Nations unies a été démasquée et interpellée en Espagne ce 2 janvier 2020.

Selon les sources concordantes, une Espagnole d’origine nigériane et fonctionnant sous la casquette de présidente des Nations Unies Onu-Femmes(Onu-Femmes) a été interpellée pour les faits présumés d’« usurpation » et d’ « escroquerie » en Espagne, précisément dans la ville de Denia.

Le communiqué de la police

Selon le communiqué diffusé par la police : « Elle offrait des cours d'expertise judiciaire sur internet, leur conférant un faux caractère officiel, en demandant des fonds pour mener à bien de prétendus projets liés à l'institution », relaient nos confrères de l’Express.

De mémoire, « L'enquête a débuté au milieu de l'année 2018, quand la police nationale a eu connaissance qu'ONU Femmes avait dénoncé une femme » mentionne le communiqué de la police espagnole.

Par contre, rapportent nos confrères, l'Onu-Femmes a expliqué que l'Espagne ne faisait pas partie des pays disposant d'un représentant à ce jour.

Rappelons que l’Onu-Femmes est une agence de l’Organisation des Nations unies dont le but est de promouvoir la parité et l'autonomisation des femmes partout dans le monde. Son siège est à New York aux USA.