International

Le Nigéria est en train de devenir un État en faillite, Olusegun Obasanjo

Le Nigéria est en train de devenir un État en faillite, Olusegun Obasanjo

L’ancien président Olusegun Obasanjo a déclaré que le Nigéria est en train de devenir un État en faillite et une affaire de panier qui doit de toute urgence être tirée du bord de l’effondrement.

«J’apprécie que vous vous sentiez tous tristes et embarrassés, comme la plupart d’entre nous nous sentons en tant que Nigérians face à la situation dans laquelle nous nous trouvons. Aujourd’hui, le Nigéria est en train de basculer rapidement vers un État défaillant et mal divisé; économiquement, notre pays est en train de devenir un cas de panier et une capitale mondiale de la pauvreté, et socialement, nous nous raffermissons comme un pays malsain et peu sûr », a déclaré Olusegun Obasanjo.

Dans un discours à Abuja jeudi lors d’un dialogue consultatif, l’ancien président nigérian a poursuivi et indiqué que «ces manifestations sont le produit de la récente mauvaise gestion de la diversité et du développement socio-économique de notre pays. Les anciennes failles qui disparaissaient se sont ouvertes dans de plus grandes fissures et avec des tambours de haine, de désintégration et de séparation et les chœurs qui les accompagnent se font entendre haut et fort presque partout ».

Le problème de la désunion

Obasanjo a déclaré que ceux qui battent les tambours de guerre et qui appellent à la sécession doivent se souvenir que si le Nigéria devait pénétrer dans plusieurs pays, les citoyens seraient toujours voisins et auraient besoin d’interagir les uns avec les autres, rapporte Punch. Il a déclaré que si le Nigéria voulait relever avec succès ses défis, il devait d’abord s’attaquer au problème de la désunion car une maison divisée ne pouvait pas réussir.

L’ancien président a donc félicité tous les groupes socioculturels présents à la réunion, qualifiant leur accord de se réunir comme un bon signe. Il a ajouté: «Avec ce que j’ai vu, lu et entendu du rapprochement que vous êtes en train de forger ensemble, je vois une lueur d’espoir que le Nigéria puisse être sauvé de la désintégration.

«Si nous sommes prêts à vivre ensemble dans la compréhension, le respect mutuel et l’amour avec l’équité, la justice et l’inclusion tout en engendrant un sentiment d’appartenance et une unité d’objectifs et tous les mains sur le pont, nous pouvons nous attaquer aux problèmes internes de terrorisme, de crime organisé, de banditisme, enlèvement, trafic d’êtres humains, drogue, blanchiment d’argent et corruption. Nous serons alors en mesure de faire face avec succès à toute attaque de terrorisme, de crime organisé, etc. de dehors », a-t-il souligné