International

L'armée camerounaise sommé par le Nigéria de déloger Boko Haram

L'armée camerounaise sommé par le Nigéria de déloger Boko Haram

Le commandant de la Force opérationnelle multinationale interarmées, le général de division Ibrahim Yusuf, a ordonné aux troupes camerounaises et tchadiennes de mener des opérations conjointes dans leurs régions pour déloger les insurgés de Boko Haram.

Le commandant a noté que les différences coloniales et les frontières nationales ne devaient pas empêcher la coopération militaire régionale dans la lutte contre l’insurrection de Boko Haram entre les quatre pays de la MNJTF, le Nigéria, le Tchad, la République du Niger et le Cameroun. Selon un communiqué publié dimanche par le chef de l’information publique militaire, le col Timothy Antigha, le commandant s’est exprimé lors de sa visite aux « unités amphibies de la Force opérationnelle à Mahada et Blangoua sur les rives du lac Tchad ».

Tout en s’adressant aux troupes du sous-secteur 4 du secteur 1, Yusuf a déclaré: «Il y a un besoin de discipline et un besoin de synergie entre les forces tchadiennes et camerounaises déployées dans la localité. Je vous exhorte à opérer de manière transparente au-delà des frontières nationales, conformément à l’esprit du MNJTF. La frontière internationale qui vous sépare est des reliques coloniales qui ne devraient pas vous empêcher de partager des informations et d’entreprendre des opérations conjointes pour débusquer les terroristes de Boko Haram qui se cachent dans vos localités ».