International

International : L’ancien président putschiste Michel Djotodia est de retour en Centrafrique

International : L’ancien président putschiste Michel Djotodia est de retour en Centrafrique

Exilé à Cotonou au Benin depuis 6 ans, Michel Djotodia, l'ex-chef de la rébellion centrafricaine Séléka qui avait pris le pouvoir par les armes en 2013, est retourné vendredi 10 janvier 2020 à Bangui, a appris lebledparle.com des médias locaux.

L’avion ayant à son bord Michel Djotodia a atterri à Bangui à 8 h 40. Un important dispositif sécuritaire, dont des éléments de la garde présidentielle, était déployé à l’aéroport.

À 71 ans, Michel Am-Nondroko Djotodia revient au pays après six années d’exil au Bénin, et 24 jours après le retour à Bangui de François Bozizé, le président qu’il avait renversé avant de s’autoproclamer chef de l’État le 24 mars 2013.

Michel Djotodia était alors à la tête de la rébellion dominée par la communauté musulmane de la Séléka, un mouvement qu’il avait fondé et dissout le mois suivant sa prise du pouvoir, mais qui a continué à combattre des groupes d’auto-défense appelés anti-balakas, à majorité chrétienne.

D’après des sources, M. Djotodia doit être reçu par le chef de l'État Faustin-Archange Touadéra, élu en 2016. Au d’un entretien accordé à la presse, l’ancien chef rebelle a présenté 2020 comme une année de paix : « 2020 sera une année de paix, je ne suis plus un homme de guerre, je suis un homme de paix. J'appelle tous les rebelles à patienter. Il y a un accord de paix qui a été signé. Il est temps que nous tous, combattants et tous les Centrafricains, on se lève pour pacifier le pays », a-t-il lancé dans un court entretien avec l'AFP.

Rappelons que les élections présidentielles en RCA se tiendront en fin d’année 2020. Même si Michel Djotodia n’a pas formulé ses intentions à propos, tout porte à croire que son retour a un lien avec ce scrutin.