International

Génocide rwandais: le chef de l'ONU salue l'arrestation de Félicien Kabuga

Génocide rwandais: le chef de l'ONU salue l'arrestation de Félicien Kabuga
Le secrétaire général de l’Organisation des Nations, Antonio Guterres a réagi à l’arrestation de Félicien Kabuga, un des principaux accusés du génocide au Rwanda.
Par la voix de son porte-parole, Stéphane Dujarric, le secrétaire général de l’ONU a salué l’arrestation de Félicien Kabuga, accusé d’être le principal financier du génocide rwandais de 1994. « L’appréhension de M. Kabuga envoie un message puissant : quiconque aurait commis de tels crimes ne peut échapper à la justice et finira par en être tenu responsable, même 25 ans plus tard » a déclaré le porte-parole de Guterres dans un communiqué.
Le portugais a, cet effet, exprimé ses vives pensées aux victimes de ce massacre encore vif dans les mémoires des peuples rwandais et africains. « Les premières pensées du secrétaire général vont aujourd’hui aux victimes des crimes présumés de M. Kabuga, aux victimes d’autres crimes internationaux graves et à leurs familles. Il est essentiel pour la paix de mettre fin à l’impunité », ajoute le communiqué. Antonio Guterres pour finir, a salué la coopération des Etats dans la traque des acteurs de crimes de guerres et crimes contre l’humanité afin qu’ils soient jugés pour les actes commis.
Pour rappel, Félicien Kabuga (84 ans), est accusé d’avoir financer et attiser le génocide qui a tué des milliers de personnes au Rwanda en 1994. Son arrestation est intervenue samedi matin dans la banlieue parisienne où il vivait sous une fausse identité depuis plusieurs années.