International

Gabon: Remaniement ce vendredi de l'appareil sécuritaire d'Ali Bongo Ondimba

Gabon: Remaniement ce vendredi de l'appareil sécuritaire d'Ali Bongo Ondimba

Plusieurs nominations ont été effectuées ce vendredi du côté de la présidence gabonaise. Un remaniement essentiellement orienté vers l’appareil sécuritaire du chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Les forcées armées du Gabon remaniées. Selon Jeune Afrique, le général Grégoire Kouna, cousin d’Ali Bongo, quitte la Garde républicaine, remplacé comme commandant en chef par Brice Clotaire Oligui Nguema. Il est cependant nommé conseiller spécial du chef de l’État pour la défense et la sécurité et ne quitte donc pas le Palais du bord de mer, où il a grandement contribué à élaborer la politique sécuritaire du pays – au côté, notamment, de Jean-Claude Ella Ekogha, ancien chef d’état-major décédé en 2015.

Le nouveau conseiller spécial est remplacé à son poste de commandant en chef de la Garde républicaine par le colonel Brice Clotaire Oligui Nguema, poursuit Jeune Afrique. Ce dernier, lui aussi un cousin du président, était jusqu’ici patron des services spéciaux de ladite garde.

Un nouveau chef d’État-major général des armées

Selon la même décision communiquée ce 3 avril, les forces armées gabonaises ont également un nouveau chef d’état-major général, en la personne du général Yves Ditengou, qui remplace à ce poste Ferdinand Gaspard Ollame Ndong. Le général de brigade Yves Barrassouaga, jusqu’ici patron de la Direction générale des recherches (DGR), prend quant à lui la tête de la Gendarmerie nationale, en lieu et place de Jean Ekoua, admis à faire valoir ses droits à la retraite. La DGR est désormais dirigée par le colonel Jean Norbert Madjoupa.

À la tête de la Police nationale, le général Marcel Yves Mapangou Moussadji est quant à lui remplacé par le général de brigade Serge Hervé Ngoma.