International

Faire taire les armes, le thème du sommet de l'UA ouvert dimanche à Addis Abeba

Faire taire les armes, le thème du sommet de l'UA ouvert dimanche à Addis Abeba

Plusieurs sommets de l’UA ont porté sur son financement, la mise en place de mesures telles que la Zone de libre-échange continentale (Zlec). Le sommet annuel de l’Union africaine (UA) s’est ouvert dimanche à Addis Abeba. Cette fois, les débats se sont concentrés sur les conflits africains, comme en atteste le thème du rendez-vous continental: Faire taire les armes.

Ce challenge ne s’arrête pas à l’Afrique. L’Union africaine à travers le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki a rejeté dimanche le projet du président Donald Trump pour mettre un terme au conflit israélo-palestinien, qui est une énième violation des multiples résolutions des Nations unies.

Ce dernier a fait l’état des défis de l’UA. « Si l’UA a récemment permis de faire avancer la paix en Centrafrique et au Soudan, de nombreux conflits persistent, comme en Libye et au Soudan du Sud, tandis que d’autres sont nés, notamment au Mozambique et au Cameroun ». Moussa Faki a aussi rappelé les problèmes auxquels l’Afrique doit faire face. Il a cité : le terrorisme, les conflits intercommunautaires et les crises pré et post-électorales.

Appelant à assortir l’action militaire au combat contre les causes profondes des conflits, comme la pauvreté ou l’exclusion, M. Faki a réaffirmé la volonté de l’UA d’occuper un rôle plus important dans la résolution des conflits du continent et de cesser de laisser la main aux puissances et organisations extérieures.