International

Économie : 6 pays de l’Afrique de l’Ouest rejettent en bloc la nouvelle monnaie « Eco »

Économie : 6 pays de l’Afrique de l’Ouest rejettent en bloc la nouvelle monnaie « Eco »

Le Nigeria et plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, notamment anglophones, ont dénoncé ce jeudi 16 janvier à Abuja la nouvelle monnaie commune de l’espace CÉDÉAO prônée par le président ivoirien Alassane Ouattara le 21 décembre 2019, a appris lebledparle.com.

Selon des sources médiatiques, ces pays affirme qu'elle n'est « pas conforme » au programme adopté récemment par l'ensemble de la région pour mettre en place une monnaie unique. Les Ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales de cinq pays anglophones d’Afrique de l’Ouest et la Guinée réunis à Abuja ont rejeté cette initiative, accusant le président ivoirien Alassane Ouattara d’avoir unilatéralement pris la décision de création de l’Eco sans consulter les autres pays membres de la CÉDÉAO.

Un coup dur pour le Ghana ?

Cette décision qui tranche avec l'enthousiasme affiché il y a quelques semaines par le Ghana et son président Nana Akufo-Addo, s’apparente à une trahison pour ce dernier. Lui qui avait fait montre d'empressement en articulant qu’au « Ghana, nous sommes déterminés à faire tout ce que nous pouvons pour rejoindre les États membres de Uemoa dans l'utilisation de l'éco, car, selon nous, cela aidera à éliminer les barrières commerciales et monétaires » avait-il déclaré.

La position du Nigéria

Quant à la première économie de la région, le Nigeria a toujours affiché une certaine prudence. Plusieurs économistes et experts ont argumenté auprès du gouvernement nigérian afin qu'il prenne le leadership au sein de la CEDEAO pour mener à bien l'adoption de la monnaie commune ouest-africaine.

Vers une réunion des États de la CEDEAO ?

Les ministres ont indiqué que l’action du président Ouattara n’est pas en droite ligne avec les décisions des chefs d’État et de gouvernement de la CÉDÉAO qui ont adopté "Eco", le nom de la nouvelle monnaie indépendante commune de la CÉDÉAO. Les six pays appellent une réunion urgente des chefs d’États et de gouvernement de la CÉDÉAO pour discuter de la monnaie unique régionale.