International

Deux employés d'un navire néerlandais enlevés au large du Nigeria

Deux employés d'un navire néerlandais enlevés au large du Nigeria

Deux employés d’une compagnie maritime néerlandaise ont été enlevés mardi par des pirates au large des eaux nigérianes, a annoncé la société.

L’attaque s’est déroulée sur le Water Phoenix, un navire frigorifique battant pavillon libérien, lors de son trajet des Pays-Bas vers Lagos, la capitale économique nigériane. Selon le porte-parole de la société (Seatrade), « aucun contact n’a encore pu être établi avec ceux qui détiennent les membres d’équipage ».

En effet, la priorité de la compagnie basée à Groningue (Pays-Bas) est de prendre contact avec les ravisseurs afin « d’entamer un dialogue », a déclaré auprès de l’AFP M. Radings, qui évoque une situation « très préoccupante » sans dévoiler la nationalité des employés enlevés. La compagnie précise d’ailleurs que les 16 autres membres d’équipage sont indemnes.

Ces derniers mois, les enlèvements et les attaques sur les navires sont très fréquents au large des eaux nigérianes. Les otages sont souvent ramenés au Nigeria où les pirates négocient leur libération contre rançon.

Le golfe de Guinée, au large de l’Afrique de l’Ouest, est devenu ces dernières années la route maritime la plus dangereuse au monde devant le golfe d’Aden. Une centaine de personnes y ont été enlevées depuis le début de l’année.