International

Côte d’Ivoire : L’Église catholique vole au secours de Guillaume Soro

Côte d’Ivoire : L’Église catholique vole au secours de Guillaume Soro

L’Église catholique s’est invitée dans les récents événements politiques en Côte d’Ivoire. Le 30 décembre 2019, lors de la messe de la paix célébrée en la Cathédrale Jean Paul II du Plateau, le Cardinal Jean Pierre Kutwa s’est prononcé sur l’affaire Soro.

Le Cardinal Jean-Pierre Kutwa, plus haute autorité de l’Église Catholique en Côte d’Ivoire a demandé au Chef de l’État ivoirien de militer pour la paix en libérant les pro-Soro. « A propos de violences qui marquent pour longtemps le corps et l’âme, de même que la mémoire, et loin de moi le désir ou l’envie d’ouvrir les blessures qui peinent à cicatriser, faut-il rappeler que le souvenir de la récente crise électorale de 2010 avec son lot de morts, de blessés, de déplacés, de prisonniers, de biens détruits est encore vif dans le cœur de bien nombre de nos concitoyens qui, je voudrais le parier, donneraient tout afin de connaitre une paix stable et durable, afin de vaquer sereinement à leurs occupations » a-t-il signalé avant de donner la position de son institution sur la situation socio-politique dans le pays.

« Il y a donc urgence pour nous aujourd’hui de donner des signes qui vont dans le sens de l’apaisement et du vivre ensemble, au-delà des mots en agissant ensemble pour la création d’un environnement électoral apaisé. Le message du Saint Père est en résumé une invitation à comprendre finalement que la paix est un chemin d’espérance face aux obstacles et aux épreuves. Qu’elle est aussi chemin d’écoute basé sur la mémoire, sur la solidarité et sur la fraternité. La paix que nous recherchons est également chemin de réconciliation dans la communion fraternelle. Monsieur le Président de la République, vous qui détenez le pouvoir de la grâce présidentielle au nom de Dieu, je vous supplie de bien vouloir accepter de faire sortir du cachot tous ceux qui ont été arrêtés suite aux derniers événements que connait notre pays. Comme dit le Pape, l’on obtient autant qu’on espère. Je prie Dieu qu’ensemble nous aspirions de toutes nos forces à la paix et Dieu nous l’accordera » a-t-il conclu.

Que nous réserve cette année électorale 2020 en Côte d’Ivoire ? Optimiste, le président du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), par ailleurs président de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara dans son discours du 31 décembre 2019 a répondu : « les élections de 2020 se passeront bien ».