International

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro réagit  au décès du colonel Wattao

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro réagit  au décès du colonel Wattao

Le colonel Issiaka Ouattara dit Wattao, ancien chef rebelle et commandant de zone, est décédé dimanche à New York dimanche 5 janvier 2020 des suites d'une maladie, a appris lebledparle.com de l'Agence ivoirienne de presse (AIP)

Selon des sources sécuritaires à nos confrères de Jeune Afrique, l’ancien commandant de la Garde républicaine avait été évacué aux États-Unis le 13 décembre 2019, accompagné de plusieurs membres de sa famille. « Il souffrait d’un diabète avancé, détecté très tardivement, et était soigné dans un établissement spécialisé de New York. C’est dans cette ville qu’il est décédé dimanche 5 janvier 2020 », apprend-on. Une nouvelle qui a fait réagir l’ex-chef rebelle Guillaume Soro aujourd’hui en exil en France. Sur son compte Twitter, l'ancien premier ministre ivoirien formulé un message plein de sous-entendus.

Rappelons qu’en 2011, le colonel Wattao comme les autres chefs rebelles, avait été nommé au sein de l’armée régulière. Il fut d’abord commandant en second de la Garde républicaine chargé d’assurer la sécurité du président de la République, puis, en 2013, commandant adjoint du Centre de coordination des opérations décisionnelles (CCDO), une force mixte de près de 800 hommes chargée de sécuriser Abidjan. Un an plus tard, il avait été débarqué et envoyé à l’Académie royale militaire de Meknès, au Maroc.