International

Coronavirus: selon le New York Times, dix pays africains ne disposent pas d'appareils médicaux pour contrer le virus

Coronavirus: selon le New York Times, dix pays africains ne disposent pas d'appareils médicaux pour contrer le virus

Selon le quotidien américain ‘The New York Times’, beaucoup de pays africains sont dépourvus ou manquent cruellement d’appareils médicaux nécessaires pour lutter contre le coronavirus.

Depuis l’arrivée du covid-19 sur le continent africain, des experts de la santé s’inquiète de la faible du système sanitaire africain. En effet, les hôpitaux publics disposent au total de quelque 2.000 respirateurs. Une dizaine en sont même totalement dépourvus, souligne le quotidien américain ‘The New York Times’.

Au Soudan du Sud, plus jeune pays d’Afrique, qui compte une population de onze millions d’habitants possède davantage de vice-présidents (cinq) que de respirateurs (quatre). En République centrafricaine, il en existe trois pour cinq millions d’habitants. Selon les experts cités par le journal, il n’est guère aisé de connaître les disponibilités précises de respirateurs et de lits de soins intensifs, les lacunes étant « politiquement sensibles ».

La semaine dernière, la directrice régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en Afrique, Matshidiso Moeti, l’avait déploré publiquement la semaine dernière : il est très difficile d’obtenir ces informations, même pour les grandes agences internationales. Un manque de matériel médical pourrait avoir de graves conséquences sur la propagation de la pandémie du Covid-19 sur le continent et en particulier sur les pays dont le système de santé est le plus faible. Certains lieux manquent non seulement de respirateurs, mais aussi de tenues de protection, de masques, de savon ou d’eau propre.

Des programmes d’achat existent toutefois. Ainsi, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) tente d’acheter des respirateurs. Le Liberia en a commandé vingt, mais le gouvernement doit affronter la concurrence des pays riches qui se ruent sur ces appareils et font grimper les prix sur le marché mondial, ajoute le NYT. Le ministre de l’Information, Eugene Nagbe, a expliqué qu’un vendeur avait fait passer le prix unitaire de 15.000 à 24.000 dollars. Le pays dispose, selon les données disponibles, de six respirateurs, dont l’un est en possession de l’ambassade des Etats-Unis.

Selon un bilan établi vendredi soir par l’AFP à partir de sources officielles, la pandémie de nouveau coronavirus a fait 1.000 morts en Afrique depuis son apparition en Chine en décembre, dont les trois quarts en Algérie, en Egypte, au Maroc et en Afrique du Sud. La Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) ont affirmé vendredi que l’Afrique avait encore besoin de 44 milliards de dollars pour lutter contre la pandémie du coronavirus,