International

Centrafrique : six ans après son exile, Michel Djotodia rentre au pays

Centrafrique : six ans après son exile, Michel Djotodia rentre au pays

Michel Djotodia, un ancien chef rebelle devenu président de la République centrafricaine (RCA) pendant 10 mois lors de la guerre civile, est rentré chez lui exactement six ans après son exil, rapporte BBC.

Michel Djotodia a dirigé le groupe rebelle de la Séléka qui l’a propulsé au pouvoir pour devenir le premier dirigeant musulman de la RCA en septembre 2013. Mais le pays a été plongé dans un conflit entre la minorité musulmane et la majorité chrétienne alors qu’une bande de milices majoritairement chrétiennes, appelées anti-balaka, s’est levée pour contrer la Séléka. En janvier 2014, lors d’une réunion au Tchad organisée par les dirigeants régionaux pour tenter de mettre fin aux violences, M. Djotodia a démissionné et s’est dirigé vers l’exil au Bénin.

Plus de 14 000 soldats de la paix des Nations Unies se trouvent encore dans le pays, où les groupes armés dominent toujours. Selon l’agence de presse AFP, M. Djotodia a été accueilli dans un hôtel de la capitale, Bangui, par certains de ses partisans et escorté par les forces de sécurité vendredi matin. Il aurait déclaré aux journalistes: « 2020 sera une année de paix. Je ne suis plus un homme de guerre, je suis un homme de paix. » Il a ensuite déclaré à l’AFP: « J’exhorte tous les rebelles à être patients. Un accord de paix a été signé. Il est temps pour nous tous, combattants et tous les Centrafricains, de nous lever pour pacifier le pays ».