International

CEEAC : un sommet des chefs d'États en vue pour élaborer une stratégie régionale de lutte contre le COVID-19

CEEAC : un sommet des chefs d'États en vue pour élaborer une stratégie régionale de lutte contre le COVID-19

Les pays membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) pourrait se tenir d’ici le mois de juillet prochain. Cette rencontre est annoncée au moment où la crise sanitaire du Coronavirus continue d’impacter négativement le tissu économique de la zone.

À l’issue de la visioconférence tenue les 3 et 4 juin dernier à partir de Libreville au Gabon, les ministres en charge  des relations étrangères, des Finances et de la Santé des 11 pays membres de la CEEAC, ont élaboré un projet de programme.

Enjeux et contexte

L’on retient également que, les participants a cette visioconférence proposent avec persistance l’organisation de la Conférence des Chefs d’État de la CEEAC selon  deux modèles de proposition. Ils proposent une rencontre en visioconférence ou alors en présentiel au cours de la 2ème quinzaine du mois de juillet prochain. Malgré les contraintes qu’impose la crise sanitaire du COVID-19, des enjeux majeurs s’imposent : l’atteinte du seuil requis de 7 ratifications du Traité révisé pour son entrée en vigueur et l’apurement de 40% des arriérés des contributions au financement de l’organisation de la Conférence des Chefs d’État.

Il faut noter que les pays membres de la CEEAC  sont frappés de plein fouet par la crise du COVID-19. On parle alors de la vulnérabilité économique, sociale, politique et sécuritaire de la gestion de cette pandémie. Le secrétariat général de la CEEAC, note également l’insuffisance des plateaux techniques des formations sanitaires pour pouvoir réagir et sauver des vies.

A cet effet, la CEEAC envisage de proposer des solutions fiables pour répondre efficacement et globalement à cette pandémie qui fait encore des ravages. En effet, les ministres en charge des questions de santé seront consultés, et ensuite, les experts en santé réfléchiront enfin en vue de peaufiner une stratégie sous régionale de lutte contre la pandémie. L’on indique enfin que d’autres sujets seront évoqués au cours de cette rencontre des chefs d’États et de gouvernements des pays membres de la CEEAC.

En rappel, la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) a été créée en octobre 1983 et compte 10 États-membres (Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, République du Congo, République démocratique du Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad, Sao Tomé-et-Principe). Elle a pour objectif le renforcement de la coopération dans divers domaines (industrie, transports, commerce, culture).