International

Biens mal-acquis : Teodorin Obiang écope d'une peine d'emprisonnement de 3 ans avec sursis

Biens mal-acquis : Teodorin Obiang écope d'une peine d'emprisonnement de 3 ans avec sursis

Le fils du Chef de l’État équato-guinéen est accusé pour enrichissement illicite. La justice française a donc condamné le vice-président de la Guinée-Equatoriale, Teodorin Obiang à une peine d’emprisonnement de 3 ans avec sursis et une enveloppe de 19 500 000 000 FCFA au titre d’amende.

Lors du procès en appel, en décembre, le parquet général avait requis contre lui quatre ans d’emprisonnement avec mandat d’arrêt, 30 millions d’euros d’amende et la confiscation des biens saisis.

L’enquête, ouverte après des plaintes des associations Sherpa et Transparency International, avait mis au jour l’ampleur du patrimoine dont dispose en France Teodorin Obiang: objets d’art, voitures de luxe, ou cet hôtel particulier de 101 pièces avec hammam et discothèque, décoré de marbre et pourvu de robinets recouverts d’or…

Un train de vie très éloigné du quotidien de son petit pays pétrolier du golfe de Guinée où plus de la moitié des habitants vivent sous le seuil de pauvreté.

Dans l’attente de l’issue de cette procédure, l’hôtel particulier ne peut être saisi. Une série d’audiences opposant Malabo à Paris est prévue à La Haye la semaine prochaine, du 17 au 21 février 2020.