International

Afrique du Sud : L’alcool de nouveau admis dans les foyers

Afrique du Sud : L’alcool de nouveau admis dans les foyers

Depuis hier 1er juin, l’interdiction controversée de la vente d’alcool en Afrique du Sud décrétée au début du confinement a été levée pour la consommation à domicile.

Ils ont bravé le froid du matin hier, pour la première fois depuis 2 mois les consommateurs de boissons alcoolisées ont eu la possibilité d’accéder à leur précieux liquide : des magasins de vente d’alcool et des lieux agréés ont ouvert leurs portes pour permettre aux Sud-Africains assoiffés de s’approvisionner.

«J’attendais cette journée depuis un mois entier et je suis ravi que ce soit fait. J’ai dû me réveiller très tôt pour être ici, donc je vais bien maintenant», confesse un consommateur d’alcool qui a bravé les longues files d’attente.

En Afrique du Sud  où la violence alimentée par l’alcool est un énorme problème, l’interdiction devait permettre à la police et aux hôpitaux de mieux se concentrer sur la lutte contre le coronavirus.

Pour les brasseurs et les distributeurs d’alcool du pays qui s‘étaient plaints de la fermeture de leur secteur d’activité, l’heure est à la conquête des anciens et nouveaux clients : “Avec la dernière semaine de fermeture, la plupart des magasins ont été vidés avec les achats en gros, donc la première chose importante que nous avons dû faire était évidemment de réapprovisionner nos magasins. La deuxième chose que nous avons dû faire était évidemment de mettre en œuvre tous les Règlements COVID que le gouvernement nous a donnés”, déclare Jean-Claude Duarte, représentant d’une entreprise exerçant dans le secteur.

Selon les médecins et la police contribuant à une forte baisse des admissions de victimes dans les centres hospitaliers, l’interdiction de l’alcool a jusqu’ici eu un impact significatif pour endiguer la pandémie sanitaire mondial (covid-19).