International

Affaire Guillaume Soro : la cour de cassation ivoirienne ouvre le chemin aux procureurs

Affaire Guillaume Soro : la cour de cassation ivoirienne ouvre le chemin aux procureurs

La cour de cassation ivoirienne a donné sa décision après une audience vendredi concernant l’affaire Guillaume Soro. La Haute cour a ainsi décidé que l’ancien président de l’Assemblée Nationale peut être poursuivi pour les faits dont on l’accuse.

Guillaume Soro a été accusé de détournement de deniers publics, de recel de détournement, de blanchiment de capitaux et de complot contre l’autorité de l’Etat. La décision de la cour permet aux procureurs de poursuivre leur enquête sur les accusations.  En tant qu’ancien député, Soro était à l’abri des poursuites, sauf décision contraire d’un haut tribunal.

Selon Reuters, Soro a rejeté les allégations contre lui pour des motifs politiques et est resté à l’étranger depuis qu’un mandat d’arrêt a été émis contre lui fin décembre. En réponse à la dernière décision du tribunal, l’avocat de Soro, Souleymane Diallo, a déclaré qu’il envisagerait un appel.