Economie

Service de la dette : 07 pays membres du G20 accordent au Cameroun la suspension de leurs créances

Service de la dette : 07 pays membres du G20 accordent au Cameroun la suspension de leurs créances

La décision a été publiée le 22 mai 2020. Les sept pays membres du club de Paris, un groupe de créanciers bilatéraux accordent au Cameroun le droit de suspendre le service de sa dette, sur la période allant du 01er au 31 décembre 2020. 

A la lecture de la décision rendue publique, les pays qui ont accepté de reconnaître ce droit au pays de Paul Biya sont les suivants : l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Japon, la République de Corée et la Suisse. Dans sa teneur, le communiqué précise, « le club de Paris a reconnu que la République du Cameroun est éligible à bénéficier de l’initiative. Par conséquent, les représentants des pays créanciers du Club de Paris ont accepté d’accorder à la République du Cameroun une suspension du service de la dette pour une durée déterminée ». 

En obtenant récemment la Facilité rapide de crédit du FMI pour résister à la menace sanitaire due au Covid-19, le Cameroun renforçait son éligibilité à ce Droit, lui qui l’était déjà de par son statut de pays pauvre. Le pays de se donne ainsi pour défi, de mettre les ressources libérées au profit de l’augmentation des dépenses dédiées à l’impact sanitaire, économique, et social du coronavirus. Le Cameroun devra aussi, demander à tous ses autres créanciers officiels bilatéraux un traitement du service de la dette en conformité avec la fiche agréé, apprend-on. 

Il faut également rappeler que la Chine, un autre membre de G20 avait déjà assuré en faveur du Cameroun une restructuration de la dette en 2019, cependant sa participation à l’initiative du Club de Paris, reste encore à définir. En effet, il était prévu que le Gouvernement procède au remboursement à hauteur de 472 milliards de FCFA de sa dette extérieure. 

En 2019 déjà, un document du ministère des Finances précisait que le remboursement de la dette bilatérale du Cameroun se situait à 241,16 milliards de FCFA. 151,4 milliards représentait la seule dette du pays en vers l’empire du milieu. 

Innocent D H