Economie

Restructuration interne : Hevecam annonce des licenciements économiques

Restructuration interne : Hevecam annonce des licenciements économiques

Dans un communiqué adressé aux délégués du personnel, le 26 juin dernier, Hévéa Cameroun (Hevecam), filiale du groupe britannique Corrie MacCool, s’apprête à procéder au licenciement d’une partie de son personnel. Précisons que l’entreprise spécialisée dans la production du caoutchouc n’a pas encore déterminé le nombre des travailleurs déflatés. Toutefois, elle précise que le licenciement est envisagé pour des raisons économiques. 

Dans le communiqué adressé par le top management de l’entreprise aux délégués du personnel, sont évoqués les critères retenus pour fixer l’ordre des licenciements. Il s’agit précisément de : l’impact de la réorganisation, les aptitudes professionnelles dont le caractère est non productif, l’ancienneté dans l’entreprise, la contribution aux cotisations sociales au-delà de 180 mois, l’atteinte de l’âge de 55 ans, les charges familiales entre autres. 

Sur les raisons du licenciement, Hevecam parle d’un motif économique avec pour conséquence, la nécessité de restructurer en interne la société, de supprimer ou de transformer certains postes et départements, ainsi que d’accélérer la transformation technologique d’un certain nombre de services. 

Les services qui pourraient être supprimés sont les suivants : Plantation/aménagement du territoire ; Internal Marketing ; Archives et statistiques ; Plantations/Outgrowers ; Tax, Legal et Compliance ; Usine et technique ; Sustainability etc…

Ce qui va entraîner la dissolution de « Outgrower Program », qui a vu le jour il y a quelques années dans l’optique de favoriser l’emploi durable et d’assurer la sécurité alimentaire de plus de 10 000 familles. L’on apprend que ce programme devait assurer la production de jusqu’à 39 000 tonnes de caoutchouc traçable et durable pour les petits exploitants de chaque année. 

Hevecam est une société anonyme qui a à son actif un capital de 15,7 milliards de FCFA. Créé en 1975, elle est située sur le site de Niété, localité située à 40 km de Kribi, département de l’Océan, région du Sud Cameroun. Privatisé en décembre 1996, sa plantation s’étend sur une superficie de 42 000 ha. 17 000 tonnes sèches de caoutchouc, c’était l’estimation de sa capacité productive pour l’exercice 2018.   

Innocent D H