Economie

Port de Douala : comment Danpullo a chassé Bolloré du terminal à conteneurs

Port de Douala : comment Danpullo a chassé Bolloré du terminal à conteneurs

L’industriel camerounais fait partie des partenaires du groupe italo-suisse Terminal Investment Ltd (TIL), nouveau concessionnaire dudit terminal à conteneurs.

Dans son édition du 9 octobre 2019, le bi-mensuel français La Lettre du Continent révèle que c’est Cameroon Continental Merchants (CCML), le groupe de l’oligarque Baba Ahmadou Danpullo, qui devrait être le chef de file des partenaires locaux du groupe italo-suisse Terminal Investment Ltd (TIL), nouveau concessionnaire du terminal à conteneurs du Port autonome de Douala.

«La convention de concession, paraphée par TIL le 4 octobre dernier, demande en effet au futur concessionnaire d’accorder une part minoritaire de la société de gestion à des groupes locaux. Outre CCML, d’autres opérateurs camerounais devraient également être associés au capital du futur gestionnaire. Le tour de table complet est encore en cours de constitution», précise notre confrère.

C’est par un communiqué publié le 16 septembre 2019 que la Direction générale du Port autonome de Douala a annoncé la désignation de TIL pour reprendre la gestion du terminal à conteneurs, qu’assurait le consortium Boltoré-APM Terminais depuis quinze ans. Le Groupe Bolloré, qui conteste son éviction, a saisi la justice et le président de la République du Cameroun.

Si son arrivée au Port autonome de Douala se concrétise, Baba Danpullo étendrait davantage un impressionnant empire déjà présent dans les secteurs de la téléphonie mobile, le transport aérien etia production de thé noir.

Du coté de Bolloré qui continue contester la convention signée entre le Pad et te groupe TIL, l’inquiétude a envahi les, employés. De sourses bien renseignées, il ressort que les dirigeants du groupe Bolloré s’opposeraient au payement des droits, dus à leurs ex-employés.