Economie

Le Cameroun veut lever 220 milliards de FCFA pour les projets d'eau et d'électricité

Le Cameroun veut lever 220 milliards de FCFA pour les projets d'eau et d'électricité

La grande opération de levée de fonds a lieu le 8 avril 2020 et va se dérouler en trois phases.

Le Cameroun veut lancer sur le marché monétaire un emprunt de 220 milliards de FCFA. Ceci à travers l’émission des Obligations du trésor assimilables (Ota). L’argent permet de financer, mais aussi de réaliser les projets dans quatre grands domaines. Le but est l’amélioration des conditions de vie des populations. Les projets de cette levée de fonds sont l’aménagement et la réhabilitation des routes pour un montant de 63,2 milliards de FCFA.

Le secteur de l’eau et l’énergie n’est pas en reste, un montant de 38,3 milliards de FCFA est alloué ici. Sont aussi concernés les équipements sanitaires, avec les autres projets prioritaires de santé comme la barrière sanitaire contre le coronavirus. 45 milliards de FCFA est le montant affrété pour le besoin de la cause. Pour ce qui est des infrastructures sportives ils engloutissent 73, 5 milliards de FCFA sur les 220 à collecter auprès des structures spécialisées.

Trois étapes

L’argent est mobilisé en trois grandes étapes. La première étape est pour le 8 avril 2020. Il est question de lever 50 milliards de FCFA pour une maturité de deux ans. La deuxième étape porte sur un montant de 70 milliards de FCFA. Pour ce qui est de la troisième émission, elle vise la mobilisation de 100 milliards de FCFA. Il faut noter que l’argent mobilisé est encadré par la loi des finances de l’exercice 2020.

De l’avis des économistes, le document est un cadre de référence, pour le financement des projets d’investissement, le recours aux émissions de titres publics à hauteur de 320 milliards de FCFA. L’action entre aussi dans le cadre de la stratégie d’endettement à moyen terme de l’État, pour la période 2020-2022.