Economie

L'ancienne agence de Camair de Ngaoundéré transformée en plateformes de jeu de hasard

L'ancienne agence de Camair de Ngaoundéré transformée en plateformes de jeu de hasard

Les autorités camerounaises comptent récupérer les locaux en faveur de Camair-Co.

Une partie des locaux de l’agence de  la Cameroon Airlines (Camair) située à Ngaoundéré a été transformée en bar-restaurant. D’autres locaux tant à devenir des plateformes de jeu de hasard ou de pressing, apprend-on.

Décrépitude avancée

Selon L’œil du Sahel, les locaux de l’ancienne compagnie camerounaise de transport aérien ne présentent une belle allure.  C’est-à-dire « contrastée entre décrépitude avancée et métamorphose spontanée », constate le trihebdomadaire.

D’après un ex-employé de la défunte Camair, l’ancienne agence Camair de Ngaoundéré a été vendue. «… le liquidateur ne veut pas qu’on fasse du bruit à ce sujet. Une attitude qui nous intrigue davantage. Parce que confier la gestion d’un bien à quelqu’un ne permet pas à celui-ci d’en disposer. Il doit l’entretenir pour qu’il ne tombe pas en ruines. Si le liquidateur a loué le bien, il doit reverser cet argent au Trésor public », a-t-il confié à notre source.

Le  cabinet Bekolo and Partners

La liquidation de l’ex-agence de Camair a été assurée par le  cabinet Bekolo and Partners. « Le cabinet Bekolo and Partners (…) a estimé que Dr Wanda Wandji, propriétaire d’une pharmacie, était mieux placé pour acquérir ces locaux de la CamairCe, après avoir vendu les tables, chaises, etc. Et c’était il y a une dizaine d’années. Mais, les années d’après, rien n’a avancé, la maison est restée pourrir. Par la suite, le cabinet a estimé qu’on devait mettre ce bâtiment en location », révèlent des sources consultées par L’œil du Sahel.

« C’est normal qu’il y ait des plaintes. Mais, le local n’est pas vendu, il faut que les gens en soient rassurés. Le liquidateur m’a fait la proposition de me louer les locaux. J’aurais le droit de préemption quand ils vont vendre », répond Dr Wanda Wandji.

Quoi qu’il en soit,  les autorités camerounaises comptent récupérer les locaux en faveur de Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co). C’est l’actuelle compagnie aérienne née des cendres de Camair.