Economie

Forte baisse de moins de 107,80 milliards de FCFA, des activités de microfinance au Cameroun

Forte baisse de moins de 107,80 milliards de FCFA, des activités de microfinance au Cameroun

C’est la conclusion du dernier rapport effectué auprès de 418 établissements agrées au pays de Paul et Chantal Biya.

Les activités des microfinances au Cameroun en chute libre. Selon une étude réalisée en décembre 2017 et fin décembre 2018, les activités des établissements de microfinance connaissent une baisse énorme. Ledit rapport est d’ailleurs publié par le ministère des Finances il y a de cela quelques jours. Dans le document, l’on apprend alors cette baisse considérable s’évalue à moins 107, 80 milliards de FCFA.

D’un autre côté, les dépôts collectés baissent aussi de moins de -23,50%, en glissement annuel. Pour ce qui est des crédits octroyés, ils chutent de – 79,10 milliards de FCFA. Selon le même rapport, en fin décembre 2019, le total de bilan du secteur se situe à 32,80% de celui des banques commerciales. Pour ce qui est des crédits, les établissements de microfinances représentent respectivement 18,50 % et 22,90% des dépôts des crédits bancaires.

Grands groupes bancaires

Pendant cette même période, alors que le pays compte 15 établissements bancaires, la quasi-totalité issue des grands groupes internationaux, le bilan d’investissement s’élève ici à 6472,40 milliards de FCFA. Les dépôts se situent à 487,00 milliards de FCFA pour un montant total des crédits de 36664,40 milliards de FCFA.

Dans l’espace communautaire, le total bilan des 840 pour les établissements de microfinance en 2017 est chiffré à 854 milliards FCFA, pour des crédits bruts de 354 milliards, constitués principalement des crédits à court terme. Les dépôts de la clientèle sont de l’ordre 672 milliards, constitués pour l’essentiel des dépôts à vue. De ces données globales, l’activité des établissements de microfinance du Cameroun représente 53% des dépôts à vue dans la Cemac, soit plus de 340 milliards FCFA.