Economie

Exxon et Petronas veulent se retirer de l'oléoduc Tchad-Cameroun

Exxon et Petronas veulent se retirer de l'oléoduc Tchad-Cameroun

L’opérateur pétrolier américain ExxonMobil et celui malaisien Petronas sont en train de travailler actuellement sur la cession de leurs actifs. Cette cesssion concerne l’exploitation de l’odéoduc Tchad-Cameroun. C’est ce qu’Apa a appris de sources proches du dossier.

Les deux opérateurs détiennent respectivement 40 et 35 % du capital.

Le projet d’exploitation de l’odéoduc Tchad-Cameroun va des champs pétroliers de Doba, au sud du Tchad, pour parcourir un pipeline long de 1080 kilomètres jusqu’au terminal maritime de Komé-Kribi, sur la côte camerounaise. Le pétrole qui y est exploité est ensuite à destination des marchés internationaux. Le projet avait en effet démarré en 2003.

ExxonMobil a conservé son permis d’exploitation au Tchad jusqu’en 2050. Cela, après une grosse brouille avec les autorités tchadiennes. Pour ce qui est de Petronas, l’opérateur semble désormais vouloir concentrer ses activités sur les Amériques.

Selon la source contactée par APA, la vente des participations des deux investisseurs, dans ce projet, pourrait valoir plus d’un milliard de dollars. Cependant, elle précise que ces ambitions financières pourraient être compromises. En effet,  la volatilité actuelle des prix du pétrole sur le marché mondial risque de constituer un frein.

Depuis quelques jours, les prix du baril ont fortement chuté.