Economie

Extrême-Nord: 1,5 milliard our réhabiliter deux ponts détruits par les eaux

Extrême-Nord: 1,5 milliard our réhabiliter deux ponts détruits par les eaux
Dépêchée à Maroua le 31 août 2019, à la suite de l’effondrement de deux ponts détruits par les fortes pluies, Célestine Ketcha Courtes, la ministre de l’Habitat et du Développement urbain, a annoncé le déblocage d’une enveloppe de 1,5 milliard de FCFA pour la réhabilitation de ces ouvrages.

Le premier pont, appelé «?pont Mizao?» permettait jusqu’ici aux populations de certains quartiers de Maroua, la capitale régionale de l’Extrême-Nord, de rejoindre le centre-ville. Selon des sources locales, les matériaux utilisés pour la construction de cet ouvrage avaient déjà suscité des inquiétudes au moment des travaux.

Le second ouvrage, le «?pont Serawa?», permettait la mobilité des populations de la localité de Tokombéré, toujours dans l’Extrême-Nord. Cette région est souvent le théâtre de pluies diluviennes, qui provoquent généralement des inondations meurtrières.