Economie

Eramet lance les travaux d'exploration sur le bloc rutilifère d'Akonolinga

Eramet lance les travaux d'exploration sur le bloc rutilifère d'Akonolinga
Fuh Calistus Gentry, le secrétaire d’État auprès du ministre des Mines du Cameroun, a récemment procédé au lancement officiel des travaux de recherches de la société française Eramet, sur le bloc rutilifère d’Akonolinga, localité située dans la région du Centre du pays.

Ces travaux devraient permettre au groupe minier français d’aboutir, au bout de 3 ans, à la signature d’une convention d’investissement avec le gouvernement camerounais, en vue de l’exploitation du rutile d’Akonolinga, dont le potentiel est actuellement estimé à 500?000 tonnes.

Mais, globalement, le potentiel rutilifère du Cameroun avoisine officiellement 3 millions de tonnes, faisant du pays la deuxième réserve mondiale de rutile, derrière la Sierra Leone.

Pour rappel, Eramet, l’un des leaders mondiaux des métaux d’alliages et de la métallurgie, a obtenu des permis de recherches sur le bloc rutilifère d’Akonolinga, à l’issue d’une procédure d’appel d’offres lancée en septembre 2018.