Economie

Coronavirus: allons-nous vers une pénurie des masques de protection?

Coronavirus: allons-nous vers une pénurie des masques de protection?

Depuis quelques jours, le Cameroun qui a franchi ce vendredi le cap des 20 cas confirmés est dans la stupeur totale. En effet par peur d’attraper la maladie des Camerounais se sont rués vers les pharmacies pour acheter des « masques de protection ».

« Au début, on disait que la maladie ne touchait ni ne tuait les Noirs. Je me rends compte que ce n’est pas vrai. On dit même que Manu Dibango est contaminé. Je dois me protéger », avoue Stéphanie Mengue en quête de masques depuis le matin.
Selon elle, sa famille et elle se lavent constamment les mains avec du savon et « comptent bien respecter » les mesures prises par les autorités « pour ne pas mourir ».

En effet, en milieu de matinée de ce vendredi, la jeune couturière de 33 ans a déjà visité la pharmacie « carrefour Z » du quartier Ndogbong à Douala, et celle de Ndogbong à quelques mètres. Mais là encore, « stocks de masques épuisés. Repassez vers 15 heures ». Seuls les gels hydroalcooliques sont disponibles.

Une situation qui fait le bonheur des petits vendeurs ambulants du pays à l’instar de Cédric, qui lui propose des masques douteux à 500 francs CFA, soit cinq fois le prix habituel. « Pas de notre faute si les prix ont gonflé, se défend le jeune commerçant. Depuis le discours du Premier ministre, la demande est trop forte et même nos fournisseurs sont en manque ».

Quoi qu’il en soit, les autorités doivent mettre plus de rigueur dans là l’application des mesures prises surtout en ce qui concerne « la stabilisation des prix » sinon laisser faire les commerçants ne fera qu’empirer les choses.