Economie

Caucus Africain : Les Etats Africains posent les jalons pour une embellie financière et économique future

Caucus Africain : Les Etats Africains posent les jalons pour une embellie financière et économique future

Et pour y parvenir, tout en tenant compte de la crise sanitaire mondiale du moment, les réflexions tout au long de cette journée sont menées sous le thème : «  Protéger le capital humain de l’Afrique face au Covid – 19 : Sauver des vies – Préserver le bien être – Sauvegarder la productivité ainsi que les emplois »

Les principaux enjeux de ces assises

Selon Alamine Ousmane Mey – ministre de l’Economie, de la Planification et le l’Aménagement du Territoire et président du Caucus 2020, les assises de Yaoundé qui se tiennent dans un contexte de crise sanitaire avec exigence de participation virtuelle, visent cinq objectifs majeurs :

-         L’Amélioration de l’aide extérieur qui est apporté aux 54 pays africains face à la pandémie du Covid 19

-         L’Amélioration ou le relèvement des capacités des infrastructures africaines aux plans Sanitaire – Educatif – Accès aux services sociaux de base – la Protection Sociale des populations sociales, surtout celles qui sont les plus vulnérables

-         La Consolidation macro économique et budgétaire de même que la gouvernance dans un contexte de crise sanitaire

-         Le Renforcement des marchés du secteur privé et la préservation des emplois

-         L’Implication des représentants africains au sein des Institutions de Bretton Woods

Ceux-ci vont permettre d’élaborer un mémorandum, qui sera présenté lors des assemblées annuelles aux deux dirigeants des Institutions de Bretton Woods que sont la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International.

En outre, grâce à ces axes de réflexion, les Etats Africains auront beaucoup plus la latitude de : - Participer au redressement de la situation économique et financière de leur pays respectif - se Projeter vers le futur en faisant en sorte que leurs économies soient mieux équipées, mieux préparées à faire face aux défis, aux crises, aux chocs exogène futurs.

Quel apport pour le Cameroun ?

Selon Alamine Ousmane Mey, au-delà de la diplomatie économique, « les assises qui se tiennent à Yaoundé ce Jeudi vont permettre que les représentants des 54 Etats Africains posent les jalons pour un continent qui avance résolument vers la prospérité, le développement, la réduction de la pauvreté…

Ce sont des enjeux majeurs et, la pandémie du Covid 19, bien qu’étant un défi immense, doit aussi être considéré comme une opportunité pour le Cameroun à se repositionner, à changer le paradigme, à développer davantage des échanges intra et à poursuivre pleinement ce développement, en renforçant les échanges entre les pays du continent ».

Le Caucus africain existe depuis 1963. Il est le cadre, la plate forme idoine qui permet aux gouverneurs des 54 Etats Africains de se retrouver, d’échanger sur les questions économiques, financières et d’intérêts communs, pour présenter leurs doléances, leurs suggestions, leurs contributions aux deux institutions bancaires.

Nicole Ricci Minyem