Economie

Après son échec au port de Douala, Bolloré rebondit encore au Cameroun

Après son échec au port de Douala, Bolloré rebondit encore au Cameroun
Le Guichet unique du commerce extérieur (GUCE) du Cameroun et la société Bolloré Transport & Logistics ont signé, ce 17 septembre 2019, une convention de partenariat. Objectif : améliorer la compétitivité du transit au Cameroun et la facilitation des échanges à travers la simplification des procédures à l’import-export, apprend-on officiellement. Cette signature de convention a eu lieu en marge de la conférence internationale des guichets uniques. Cet évènement qui se tient dans la capitale camerounaise s’achève le 19 septembre 2019.

Concrètement, lit-on dans un document officiel, cette convention a pour objectif «de créer un cadre permanent de collaboration entre les deux entités, en vue de simplifier les opérations de transit et de dédouanement à travers la dématérialisation des procédures du commerce extérieur».

Pour rappel, pour le même objectif, Bolloré Transport & Logistics avait déjà signé, le 19 août 2016 et le 13 avril 2018, deux protocoles d’accords similaires. C’était respectivement avec la direction générale de la douane du ministère des Finances et le Conseil national des chargeurs du Cameroun (CNCC).

«Tous ces partenariats renforceront à coup sûr la facilitation, la sécurisation et la dématérialisation des procédures d’échanges commerciaux, la fluidification du passage des marchandises et la réduction des coûts et délais», a confié Mohamed Diop (photo), le directeur de Bolloré Transport & Logistics pour la région Golfe de Guinée.